La cyclo logistique, l’avenir de la livraison urbaine.


Le dernier kilomètre, ultime étape de la livraison et le plus souvent, étape la plus coûteuse.

La plus coûteuse financièrement mais aussi écologiquement.

Selon les chiffres publiés par le comité d'analyse stratégique du marché international de Rungis : cela représente environ 20 % du trafic urbain, occupe 30 % de la voirie et est à l'origine de 25 % des émissions de gaz à effet de serre.


Zoom sur le numérique


En 2019, 40 millions de Français ont acheté sur internet et 85% d'entre eux se sont fait livrer à domicile.

La Poste a même enregistré le 17 décembre 2019 son record historique de colis livrés en une journée : 3,1 millions.

Le bilan écologique du e-commerce commence à peser lourd.

Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, un achat en ligne émet en moyenne 12 grammes de CO2 , soit l'équivalent d'un kilomètre en voiture. Si ce chiffre vous paraît peu, sachez qu'en 2019, en France, plus d’un million de colis ont été livrés à domicile… par jour.

Il est temps de rendre la livraison plus verte.


Intéressons nous maintenant à ce qu’en pensent les consommateurs mais aussi comment la cyclo logistique s’impose comme une solution évidente à cette problématique environnementale.


Qu’en pensent les consommateurs ?


Selon une récente étude de Generix group, 87% des Français se disent intéressés par un mode de livraison plus vert.

Ils disent pouvoir attendre plus longtemps leur colis mais en revanche, ils ne sont pas prêts à payer plus cher pour un mode de livraison plus vert.

Les plus sensibles aux transports écologiques sont les jeunes. Ils sont 86 % des 25-34 ans à accepter de payer plus cher pour un mode de transport plus respectueux de l’environnement.


La cyclo logistique, un simple vélo ?


La cyclo logistique ce n’est pas juste un vélo… En effet, il existe plusieurs véhicules. En voici quelques uns :

  • Vélo cargo biporteur

« Le vélo cargo biporteur : c'est un vélo à deux roues capable d'améliorer significativement la capacité de transport. En milieu urbain, c'est le véhicule idéal pour pratiquer la course, c'est-à-dire faire une livraison dédiée d'un point de départ à celui d'arrivée. Sa capacité maximale se situe entre 50 et 80kg, c'est donc une capacité importante, qui correspond à 90% des livraisons de courses alimentaires. » - Florent Fournier, Applicolis
  • Vélo cargo triporteur, vélo à trois roues.

  • Le vélo remorque/ K-ryole

« Ces véhicules ont l’avantage de combiner les bénéfices du vélo et de la camionnette en prenant le meilleur des deux mondes : la capacité d’1m3 permet de prendre en charge plusieurs commandes - entre 8 et 10 commandes par chargement - et de réaliser des tournées de livraison, tout en bénéficiant des pistes cyclables habituellement réservées au vélo. Le gain de temps par livraison est assez substantiel, au même titre que les bénéfices écologiques » - Dimitri Moulin, Stuart
  • Les Taxi-Vélos

Cette version hybride lie transport de personnes et de marchandises.

Leur polyvalence et le maillage des taxi-vélos en font une solution hyper réactive pour vous livrer. Idéale pour les courses alimentaires d’un rayon de quelques kilomètres autour du magasin.



«Qu’est ce qui vous empêche de prendre une bouteille de vin supplémentaire ou d’acheter cette étagère ? Porter vos courses jusqu'à chez vous ! La solution : les taxis vélos HAPPYMOOV. Grâce à sa capacité d’emport (-> 200kg) et sa réactivité, le taxivélo est la solution. Effectuer vos courses en magasin ou par le drive, Happymoov livre vos courses. » - César Coisne, Happymoov

Quels sont les avantages et les freins au développement de ces véhicules ?


Les avantages de ces véhicules sont multiples et certains sont encore méconnus du grand public.

Commençons peut être par le plus évident, les avantages pour la société et pour nos coeurs de ville : un transport silencieux et écologique.


Pour le transporteur, le premier avantage est un gain financier non négligeable.

Le coût d’acquisition d’un vélo est nettement moins cher que celui d’un utilitaire ainsi que l'entretien et les réparations. De quoi donner envie de se mettre au vert !

« Le coût d’un vélo cargo à l’achat est de 5000€ht, l’entretien : 80€/mois et il faut compter 15€/mois d’assurance. Pour une remorque vélo, le coût à l’achat se situe entre 2000 et 5000€ et l’entretien entre 10 et 80€ selon les technologies. Ce sont pour des véhicules professionnels, en réalité il existe des modèles moins onéreux, mais pas adaptés au transport intensif » - Florent Fournier, Applicolis

A nuancer cependant avec les véhicules à assistance électrique qui eux, sont plus onéreux.

Le deuxième avantage est la facilité d’exécution de la prestation de livraison en zone urbaine.

«Le vélo, comme moyen de transport, est particulièrement efficace dans des villes françaises denses et congestionnées, car ceux-ci peuvent emprunter sans mal les pistes cyclables qui se développent de manière exponentielle et rejoindre un point A à un point B près de 2 fois plus rapidement qu’une camionnette freinée par les bouchons.» - Dimitri Moulin, Stuart

Le troisième avantage est peut-être le plus structurant d’une offre de transport à vélo : le respect de son engagement envers le client.

Grâce au vélo, les livreurs s’affranchissent des bouchons et autres aléas de la circulation. Le stationnement facile et gratuit les rend encore plus efficaces dans l’exécution et le respect de la promesse auprès du client final.

« Ces véhicules sont insensibles au trafic et au stationnement ce qui est optimal pour faire des livraisons de petits colis en zone urbaine. » - Benjamin Levine, Tous Facteurs.

Il va sans dire que cela représente également un avantage pour le client final, une promesse de livraison respectée en toute conscience écologique.


En revanche, certains obstacles freinent le développement de ces véhicules :

Les vélos électriques ont une faible autonomie et un temps de chargement long.

Certaines villes manquent de pistes cyclables et le développement d’infrastructures est pourtant essentiel à la croissance de la cyclo logistique.

Enfin, il faut admettre que ce mode de livraison fonctionne très bien en milieu urbain et qu’il est très peu développé en zone rurale car peu adapté (les distances plus longues en sont la raison principale).

Comment démocratiser la livraison responsable à vélo ?


La cyclo logistique est encore méconnue du grand public. Il faut donc tout d’abord mettre en avant les capacités de ce type de livraison et des véhicules associés (beaucoup pensent encore que les capacités se limitent à des petits colis alors que de l’électroménager peut être transporté)


Plusieurs cibles à sensibiliser :

  • Les transporteurs

Ils sont, ainsi que leurs sous traitants, les principaux surpris des capacités des véhicules de la cyclo logistique.


« A l'heure actuelle, aucune formation transport n'aborde le sujet de la cyclo-logistique. On y aborde tous les sujets, sauf celui-ci. Il est temps qu'un organisme formateur s'empare du sujet et propose un module consacré à la cyclo-logistique. » - Florent Fournier, Applicolis

Il faudra également les accompagner quant aux charges financières liées aux véhicules électriques qui eux, sont plus coûteux à l’achat comme à l’entretien.

  • Les retailers

Les enseignes doivent aussi promouvoir auprès de leurs clients la livraison soucieuse de son environnement et les avantages associés. Les enseignes pourraient même mettre en place un système de récompense pour les clients choisissant ce type de livraison afin de les valoriser.

  • Les collectivités territoriales

« Les municipalités ont un rôle central à jouer. D’une part, en imposant la décarbonisation progressive des moyens de livraisons et d’autre part, en investissant massivement pour créer l’environnement qui permettra aux livraisons vertes de prospérer (entrepôts mutualisés au cœur des villes, bornes de rechargement, piste cyclables, etc) » - Benjamin Levine, Tous Facteurs.

Et bien d’autres ...

« Les startups car elles ont l’agilité et l’audace de tester des nouveaux modèles. » - Benjamin Levine, Tous Facteurs.

En bref, la cyclo logistique a un bel avenir devant elle.

Pour répondre aux enjeux environnementaux, il est indispensable de revoir notre approche du dernier km.

Evidemment, la cyclo logistique n’est qu’un maillon de la chaîne, d’autres modes de transport éco-responsable sont en plein essor.

« Au-delà de la cyclo logistique, Stuart se positionne comme un transporteur multimodal et nous sommes convaincus que le défi du dernier kilomètre ne sera relevé que par une complémentarité des modes de transport à faibles émissions. À la cyclo logistique, doit s’ajouter l’essor des moyens de transports électriques ou encore GNV. » - Dimitri Moulin, Stuart

Et Woop dans tout ça ?


Woop a bien intégré ces enjeux écologiques dans le développement de sa plateforme technologique.

En effet, notre algorithme de choix du transporteur repose sur plusieurs critères dont l’écologie fait partie.

Nous accordons de l’importance sur le type de véhicule choisi pour effectuer la course et valorisons les transporteurs livrant en vélo ou en tout autre véhicule limitant l’impact carbone.

Nous intégrons continuellement de nouvelles solutions de transport écologique pour répondre aux enjeux de nos enseignes.

Nous sommes convaincus que la livraison de demain passe par l’optimisation des tournées et la réduction des émissions de co2. Amis cyclo logisticiens vous avez besoin de plus de visibilité pour démocratiser votre activité ?


Intégrez WOOP !

https://www.woopit.fr/contact


Woop propose des services de proximité axés sur les solutions de livraison « dernier kilomètre ». Notre plateforme technologique, unique sur le marché, agrège et orchestre, sur une seule interface, l’ensemble des offres de livraison de plus de 40 transporteurs partenaires. Woop identifie pour ses clients retailers différents scenarii de livraison en fonction de critères prédéfinis –prix, qualité de service, impact carbone – leur permettant d’opter pour la meilleure offre au meilleur tarif, en privilégiant dès que possible la mobilité douce.

Woop forme avec ses clients et son réseau de transporteurs, une chaîne de valeur connectée et performante offrant aux consommateurs une expérience de livraison parfaite, engagée, sans effort et positive pour la planète.


Merci pour votre parole d’expert !


Partenaire

HappyMoov / Applicolis / Tousfacteurs / Stuart


Sources

Groupe LaPoste / Fevad¹ / Fevad² / LSA Conso / Start Les Echos / La Dépêche / Ademe



327 vues

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

linkedin.png
facebook.png
twitter.png

Immeuble Eurocentre

179 Boulevard de Turin

59800 LILLE

contact@woopit.fr

Newsletter